GRACIES Andre

Jeune adolescent, André Graciès a 14 ans, il rencontre le peintre Joseph Bergès (prix de Rome) à Saint-Girons. A la vue de ses dessins, celui-ci l'encourage et lui prodigue ses conseils. En 1946, il obtient le prix Jean Geoffroy au Salon des Artistes Français où il expose également en 1947 ; en 1948 il y reçoit la mention honorable. Membre du jury et du comité de la Jeune Peinture de 1952 à 1965, sociétaire de la Société des Indépendants jusqu'en 1965, André Graciès est dans sa période parisienne. Fin des années 50, il abandonne Paris et s'installe définitivement à Saint-Girons où il continue, sans se préoccuper des modes et des courants, à présenter ses toiles, empreintes de délicatesse et de gravité.
Retour haut de page