JOURDA Pierre

Il nait le 13 Juillet 1931 à Montesquieu-Volvestre jolie bastide de la Haute-Garonne. De son père maçon il conservera toute sa vie et dans son œuvre, le goùt du travail bien fait, puissant et charpenté. De sa mère pieuse en même temps que pétrie de vertus domestiques, il héritera d'un bon sens tranquille et d'une spiritualité très vive, avec, on le découvre dans nombre de ses toiles, d'élans mystiques. Enfant déjà il se révèle doué pour le dessin et l'écriture ce qui intrigue son entourage. 1942 – 1946 Élève studieux au collège de Montesquieu-Volvestre, il confirme son don pour le dessin et à 15 ans, il est reçu avec succès au concours d’entrée de l’École des Beaux-arts de Toulouse. Pendant cette période il se prend de passion pour le vélo Thème qu'il abordera souvent dans ses toiles consacrées au sport. 1947 1952 À la fin du cursus de Toulouse, il entre à l’École des Beaux-Arts de Paris, est hébergé par un abbé rue Bonaparte dans le quartier Saint-Michel. L’enseignement des Beaux-Arts étant très traditionnel, il intègre une formation au dessin côté et à la perspective, dans une école privée rue Madame: "La grande chaumière". Ses cours suivi à La Sorbonne lui permettront d’étudier la période de l’art moderne qui l’intéresse ( de la fin du XIXe siècle à la première moitié du XXe siècle). 1991 Il termine sa carrière d’enseignant, mais travaille sur la création d'œuvres de plus en plus qualitatives. 2007 Son dernier tableau "La vérité"
Retour haut de page