CIEU

Après avoir fait des études d'art dramatique, Cieu va rapidement se consacrer à la peinture. Cet amoureux des mots n'hésite pas à mêler la poésie à la peinture dans ses compositions.Fortement inspiré par le street art, ses oeuvres dégagent un caractère spontané presque intuitif. Enfantin et à la fois effroyablement sérieux, son travail n'est pas sans rappeler la personnalité torturée du graffitiste américain, Jean Michel Basquiat, notamment, par ses silhouettes cadavériques et par son goût pour le jazz noir américain. Ses toiles sont remplies de symboles, de signes et d?images qui nous renvoient à nous même, à notre propre vie. Son travail se rapproche également de l'art brut, par son caractère innocent et parfois candide. Fondateur du collectif Undead picture club, Cieu continue à se jouer de la mort autour d'une idée simple, celle de montrer une mort qui aurait pu nous arriver. C'est avec la même aisance que sur les planches d'un théâtre que l'artiste nous fait partager avec humour et fantaisie son univers.Cieu est un peintre français né en 1979 à Orléans. Après avoir commencé dans la rue avec le graffiti comme méthode d'expression, il se dirige vers le théâtre où il intègre les cours Florent à son arrivée à Paris. Cet apprentissage de la mise en scène lui permet d'acquérir une grande sensibilité ainsi qu'une rigueur. On retrouve d'ailleurs dans ses toiles une composition théâtrale où ses titres plantent le décor. C'est là qu'il donne le ton, il aime casser les codes, nous emmener ailleurs.Lassé d'être catalogué de néo naïf, lassé des termes, il se réinvente. Créateur du mouvement "plantigrade peinturlure" il peut être aussi sauvage qu'un ours et n'utiliser que sa "patte" pour peindre, cette "patte qui tente à désacraliser la peinture.
Retour haut de page