Né en 1940 à Montcheneix
Fils d'une lignée de paysans modestes, il n'a que quinze ans lorsque son père décède. Le jeune François doit louer ses bras pour vivre et nourrir sa famille.

Il apprend alors la peinture au gré de ses rencontres et des conseils qui lui sont prodigués. Mais c'est surtout son travail acharné d'autodidacte qui le porte à créer.
Le travail paie. Il réalise sa première exposition en février 1960 en Tunisie. S'en suivront de nombreuses autres en France : à Cannes, Saint-Tropez, Courchevel ...
En 1964, le marchand d'art parisien, Bernard Bessaïche, lui signe un contratd'exclusivité pour cinq ans tant il fut étonné par ce parcours atypique et par ce travail sorti d'un peintre moderne, doté d'une vision et d'un univers cohérent issu des montagnes d'Auvergne !

En 1965, Boucheix expose aux côtés de Dali, Messonnier et de bien d'autres peintres célèbres. Son style pictural s'agrège alors presque définitivement à celui si stimulant d'autres artistes du Paris des Trente Glorieuses connu pour sa créativité ambiante.
Il renonce à ce qu'il appelle le « triste surréalisme, ... ce mélange si fort d'horreur, de fantasme et d'inconscient de caniveau porté par Breton» et ouvre l'horizon à un surréalisme de rêve et de couleur.

Le succès est immédiat. En 1966, le Tout-Paris adopte Boucheix.

De 1970 à 1988, François Boucheix peint sans relâche, essaye, tâtonne, noircit des carnets d'esquisses tout en exposant dans les plus grandes galeries parisiennes.

BOUCHEIX François
BOUCHEIX François
Huile sur panneau33  x 41 cm
 
 
Powered by Phoca Gallery