Commence à peindre en 1939 et fréquente François Desnoyer et les surréalistes Hans Bellmer, Marx Ernst, réfugiés à Carcassonne durant la Deuxième Guerre mondiale.
Première exposition à Carcassonne en 1948 préfacée par Joe Bousquet .
1951 : travaille la céramique apuprés de Jean Lurçat à San Vicens et parallélement la peinture, la gravure, ainsi que la sculpture en béon.
Camberoque figuratif à contre-courant des tendances  actuelles. " Cest parceque je suis passé par une période abstractisante que je suis à l'aise dans la figuration et je peux jongler avec les formes et les couleurs, sans être géné par la réalité. Je peins une réalité ficive". Compostion à personnages qu'il géométrise , naturellement sans calcul, sur la pyramide inversée, répartissant les masses, agençant les volumes.
Peint à l'huile souvent par glacis, dans une recherche de la teinte. Technique lisse.
Découvre à 66 ans, par l'observation du paysage, la troisième dimension , la profondeur.
Univers fantastique et énigmatique en dehors du temps. L'humain, généralement nu et paré, côtoie chevaux, agneaux, fleurs dans les lieux de rassememblement à cors médiveaux.
Camberoque est aussi paysagiste : sites de l'Aude, des Pyrénées Orientales, ainsi que des marines.
Les peintres de l'école Toulousaine Annie Merle
CAMBEROQUE Jean (1917-2001)
CAMBEROQUE Jean (1917-2001)
Né à Carcassonne, Les musiciens - Huile sur toile - 81 x 100 cm
 
 
Powered by Phoca Gallery

logo facebook

Réseaux

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin