Né en 1957 à Lyon, Robert Combas a grandi à Sète. Il raconte que dès l'âge d'un ou deux ans, il gribouille de batailles au stylo-bille sur tout ce qui lui tombe sous la main. Il fut l'élève des Beaux-Arts de Sète puis de Montpellier. Il est notable que l'année de son diplôme, ses peintures sont remarquées par Bernard Ceysson, qui lui demande de participer à l'exposition "Après le classicisme" au Musée de Saint-Etienne. A la fin de cette exposition deux grands marchands lui achèteront des toiles...

La peinture de Combas, cultivant l'irrespect, la caricature et l'ironie, brasse images et couleurs et détourne les stéréotypes pour un jeu formel. Combas et la figuration libre n'ont pas inventé une nouvelle iconographie ni une nouvelle façon de peindre, mais une attitude nouvelle face à l'art, la démonstration que l'on peut faire de l'art en s'amusant, que la peinture peut être facile à voir et à oublier, immédiatement lisible comme le journal, une bande dessinée ou la publicité , en bref un produit de consommation courante, avec sa date limite de fraîcheur.

Florence Millet  "Benezit" 

COMBAS Robert
COMBAS Robert
Dans ses cheveux -Huile sur toile -137 x 96 cm Dans ses cheveux on voit une femme qui offre à la vue ses meilleurs attributs, du sujet qu'elle : son visage il vous fixe en clignant des yeux comme une maladresse, comme son sourire plein de mystère , plein d'avidité . Robert Combas 
COMBAS Robert (1957)
COMBAS Robert (1957)
Portrait glitter brillant, 1997 - Carton d'invitation réhaussé de glitter - 21 x 15,5 cm
 
 
Powered by Phoca Gallery

logo facebook

Réseaux

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin