(1893-1969 )Edouard Goerg, apprécié par les amateurs d’estampes et les bibliophiles, est un peintre méconnu, ses femmes-fleurs, très voyantes et évaporées cachent l’œuvre d’avant-guerre de l’artiste.Jusqu’au début des années 1930, l’œuvre d’Edouard Goerg dénonce les travers de la société bourgeoise dont il est issu. Les mariages arrangés, les sorties, la vie de famille. Il est caustique, mordant, ses sujets déformés jusqu’à la caricature, sa palette, sombre à l’origine, s’éclaircit peu à peu.Les événements du 6 février 1934, la montée du fascisme en Europe, la guerre d’Espagne, lui inspirent une série d’œuvres dites fantastiques. Ces visions prennent fin avec la déclaration de guerre, Goerg défie alors l’occupant avec ses filles-fleurs, insouciantes, comme si la vie était belle… Il peint quelques tableaux religieux dans les années 50, mais les femmes, les filles et les ingénues fleuriront ses toiles jusqu’aux dernières. Parfois accompagnées d’hommes ridicules, sa verve des jeunes années se muant en ironie avec le temps. Mais le véritable sujet des tableaux d’Edouard Goerg est la peinture elle-même.

GOERG Edouard
GOERG Edouard
Huile sur toile - Les chasseurs - 73 x 60 cm
 
 
Powered by Phoca Gallery