Né à Sant Feliu de Guixols en 1929, Joan Jordà émigre en janvier 1939 avec des milliers de républicains espagnols.
Exil, dénuement total, camps d’internement, éclatement de la cellule familiale... en 1945 il se fixe définitivement à Toulouse avec sa famille. C’est à partir de 1947, qu’il s’engage dans la peinture. Autodidacte, il complète sa formation auprès de peintres comme Espinasse et du graveur Louvrier, à l’Ecole des Beaux-Arts, à Toulouse.
Sa première exposition personnelle en 1976, marque le début d’un long engagement dans une dénonciation de la violence et des aberrations des pouvoirs totalitaires. Bombardements, Ménines, Masques et visages, Personnages cloués, Corridas, Egorgeurs...sont autant de séries qui jalonnent la vie de l’artiste où violence, déchirements et souffrance sont omniprésents.
En 2000, il entreprend une nouvelle série, « Les Nageurs », qui montre une plus grande sérénité, un apaisement. 

Libraire les Argonautes

 

JORDA Joan
JORDA Joan
Retirada - Gouache - 48 x 68 cm
 
 
Powered by Phoca Gallery

logo facebook

Réseaux

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin