Rémy PEYRANNE naît à Toulouse le 9 octobre 1935.

Ses études secondaires achevées, il entre à l’Ecole des Beaux-Arts de sa ville natale en 1952 pour y étudier jusqu’en 1959.
Elle le présente seul candidat au concours du PRIX DE ROME à PARIS en 1958 d’où il revient admissible.Il réalise des études de décor de théâtre au Capitole de TOULOUSE en 1958-1959.

Durant ses études, il pratique le Dessin, la Peinture, le Dessin d’Architecture, la Sculpture et le Gravure pour devenir en 1958 Lauréat de l’Ecole des Beaux-Arts de TOULOUSE (quatrième récompensé depuis la création de l’Etablissement).

Il est élève de Raoul BERGOUGNAN son Maître durant cinq années et d’une pléiade de brillants Professeurs.
En 1954 encore tout jeune élève, il rencontre lors d’un vernissage à la Galerie Chappe-Lauthier Yves BRAYER qui lui accorde un précieux entretien.
Il retiendra ses sages conseils qu’il appliquera durant toute sa carrière.

En 1959-1960 il étudie et se documente à PARIS.
La première de ses nombreuses expositions commence à PAU en 1957.
En 1958 la seconde a lieu à TOULOUSE à la Galerie du Taur où il rencontre Renée ASPE dont il suit l’exemple.
En 1963 à PARIS, le galeriste Emmanuel DAVID lui présente Bernard BUFFET qui lui accorde de très précieux conseils.
En 1967, il est nommé Professeur de Dessin d’Architecture à l’Atelier Supérieur des Beaux-Arts de la Ville Rose.

En 1975, il est chargé de créer un cours de Dessin-Peinture appelé « COPIE d’Oeuvres d’Art ».C’est, à l’époque, le premier cours du genre donné dans la seule Ecole des Beaux-Arts de France.Il le dispensera jusqu’à sa retraite en 1997.

De 1964 à 1998, il visite quarante-huit pays d’où il ramène d’innombrables croquis et relevés, qui seront l’occasion de réaliser de nombreuses expositions.

En 1978, il fait un voyage au Mexique (Camaron), en prévision d’une grande toile destinée à la Légion Etrangère (La mort du Capitaine Danjou).

Entre 1987 et 1999, il produit un chantier monumental sur le Carnaval de VENISE.

En 1994, la Ville de TOULOUSE lui achète un « Pont St Pierre » cher aux Toulousains pour l’offrir au Président de la République François MITTERRAND de passage à l’Hôtel de Ville.

De 2000 à 2001, il évolue dans ses recherches pour aborder en 2002 la NON-FIGURATION. C’est l’aboutissement de cinquante années de travail.

PEYRANNE Rémy
PEYRANNE Rémy
Huile sur toile -Bages
 
 
Powered by Phoca Gallery