André Marfaing est un artiste peintre et graveur français né à Toulouse en 1925 et décédé en 1987.

Il se rend à Paris en 1949 et se consacre à la peinture. Très vite, il bascule dans l’abstraction et au contact de Pierre Soulage, s'oriente vers l'utilisation quasi exclusive du noir dans son œuvre.

Sa pratique artistique est ascétique et se rapproche parfois de l’idéogramme. Elle explore les contraires, ombre et la lumière, vide et le plein, être et néant. « Avec Soulage, Hartung et Kline, Marfaing est un des grands broyeurs

de noir apparus après la dernière guerre, mais lui caresse cette couleur avec prudence, tendresse et fermeté », écrit le journaliste Frédéric Edelmann.

Vers la fin de sa carrière, le rapport entre noir et blanc s’inverse, et l’artiste laisse de plus en plus d’espace à la lumière André Marfaing a reçu de nombreux prix pour ses œuvres et a en particulier représenté la France à la

Biennale de Venise aux côtés de Poliakoff, Messagier, Guitet et Manessier. Il expose en galerie partout en France, mais aussi à Londres ou au Luxembourg. Ses œuvres ont également fait l’objet d’expositions dans des

institutions publiques, aux Abattoirs de Toulouse (2011), à la BNF (2002), ou encore au Musée d’Art Moderne de Troyes (2001).

MARFAING André
MARFAING André
Sans titre, daté 1984 - Acrylique sur panneau - 63 x 49 cm hors cadre / 93 x 78 cm avec cadre
 
 
Powered by Phoca Gallery