LALANNE Jean Bernard

Jean-Bernard Lalanne fait partie de ces peintres atypiques tant par son cursus que par son éclectisme. Le Couserans lui doit la restauration de nombreuses églises ou chapelles : Saint-Lizier-d'Ustou, Faup, Salau, Aulus. Des rénovations auxquelles il a toujours apporté une touche personnelle tout en respectant le caractère religieux. Pour découvrir ses thèmes favoris, dont certains confinent à la passion, il suffit de se rendre dans son atelier. L'amour viscéral, charnel qu'il porte aux cultures du Sud est frappant, lui qui a accueilli un peintre sibérien. Après avoir obtenu l'« alternative » artistique dans les arènes de Bayonne, lors de la Plazza del Arte, restait à conquérir l'Espagne. Sous le préau de l'école d'Ercé, une fresque gigantesque de 9 x 1,5 m, composée de sept tableaux, témoigne de sa récente incursion en Andalousie.
Retour haut de page